Mot du chef de corps

Chers amis du 1er Régiment étranger de cavalerie,

Tout au long de l’année 2021 le Royal Etranger célébrera ses 100 ans d’existence.

C’est en Tunisie à Sousse que débuta, après la première guerre mondiale, l’aventure du seul régiment de cavalerie actuellement en service au sein de la Légion étrangère. Soldats et officiers russes blancs mais aussi vétérans de l’armée austro-hongroise en lambeaux affluèrent pour s’engager et armer ses premiers escadrons à cheval.

L’année 2021 sera importante pour prendre le temps de faire mémoire des soldats qui ont écrit l’histoire de ce régiment à nul autre pareil. Le 1er REC qui séjourna en Afrique du Nord, à Orange dans la Provence des papes est désormais à Carpiagne à proximité de Marseille en ayant pris part à tous les conflits majeurs ou crises des décennies passées.

Si la célébration de ce centenaire vise à rassembler la famille de la cavalerie Légion et ses amisse réapproprier notre riche histoire, développer le rayonnement du 1er REC et consolider la fierté d’appartenance de nos cadres et légionnaires à leur régiment, il est aussi et surtout une opportunité pour recueillir des fonds pour nos blessés au titre de la solidarité qui est la marque de fabrique de notre institution.

La blessure au combat comme dans la vie est consubstantielle à l’état de légionnaire elle est une réalité pour nombre de ces étrangers qui, venus de partout, ont versé leur sang pour la France. Au 1er semestre 2020, le 1er REC engagé en opération au Sahel, a déploré la perte de deux des siens, morts dans des actions de combat, mais est aussi revenu en France avec onze blessés de guerre. Ils viennent grossir les rangs des 900 morts et milliers de blessés du régiment au cours d’un siècle de rudes combats.

Nous avons donc besoin de vous pour nos camarades étrangers blessés. Nous cherchons à récolter des fonds pour aider ceux qui sont allés jusqu’au bout de leur engagement et qui se reconstruisent avec l’aide exceptionnelle du service de santé des armées C’est la raison d’être de ce site web qui veut vous donner l’envie de connaitre notre régiment, de l’aider et de rentrer dans la famille de la cavalerie légion au gré des différents évènements de l’année 2021 que nous souhaitons à nulle autre pareille.

Article 7 du code du légionnaire :

« (…), tu n'abandonnes jamais ni tes morts, ni tes blessés, ni tes armes ».

Colonel Nicolas Meunier

bandeau%20pr%C3%A9sentation2.jpg

Soutenez les blessés de la Légion étrangère
Financez les équipements et programmes d’accompagnement dont nos blessés ont besoin